Les cafés de la Statistique : L’évaluation des politiques publiques

1 participant
La date limite de clôture des inscriptions est passée.
L’évaluation des politiques publique s’inscrit plus largement dans une logique de performance de l’action publique. Le développement de la pratique évaluative, dans le discours officiel, « accompagne le mouvement d’une logique de moyens vers une logique de résultats ». L’évaluation se retrouve donc aux côtés de la LOLF, de la RGPP et maintenant de la MAP parmi les outils visant à moderniser l’action publique, c’est-à-dire qui visent pour les uns à renforcer son efficacité et sa qualité tout en diminuant ses coûts, ou, pour les autres, qui visent à réduire la dépense publique et à consacrer l’avènement d’un esprit gestionnaire qui veut s’affranchir des logiques morales et politiques qui sont le fondement même des décisions démocratiques. L’évaluation mobilise essentiellement des indicateurs chiffrés comme base de son jugement. Pour les uns il s’agit d’une bonne pratique, puisque les chiffres ont une valeur objective (« l’évaluation fondée sur les preuves »), et, pour les autres, d’une démarche fallacieuse de réduction du réel derrière une pseudo-objectivité. 
Comment sont donc construits ces indicateurs ? Sont-ils fiables ? Quelle est leur finalité ?

Invité : Jean-René BRUNETIERE (ancien président de PENOMBRE)

***

Le concept des cafés de la Statistique?
- des soirées-débats publiques ouvertes à tous,
- des débats qui évitent la technicité,
- des thèmes très variés et d'actualité,
- un dialogue entre des statisticiens et le public le plus large.

258 vues Visites

Conférence

Café La Cloche

4, Rue de la Charité 69002 LYON

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire